Détails

Cité de l'énergie

Entre modernité et développement durable, la Ville de Bulle est labellisée depuis 2007

Bulle, Cité de l'énergie

La Ville de Bulle développe depuis plusieurs années une politique énergétique volontariste sur l’ensemble de son territoire. Cette situation implique de relever des défis d’importance en matière d’infrastructures tout en minimisant l’impact environnemental. Pour ce faire, une adaptation du plan directeur des énergies s’est avérée nécessaire, afin de favoriser le recours aux énergies renouvelables et promouvoir une meilleure efficience énergétique.

De nombreux projets sont d’ailleurs menés par la Ville en partenariat avec GESA (Gruyère Energie SA). Par exemple, le réseau de chauffage à distance (CAD) permet d’économiser chaque année 5 mio de litres de mazout et 14 000 tonnes de CO2. En outre, le principal agent utilisé, le bois, favorise la consommation d’une ressource renouvelable et locale en réduisant la dépendance énergétique et les impacts sur l’environnement occasionnés par le transport. Citons également l’assainissement de l’éclairage public qui permet d’économiser chaque année la consommation d’électricité équivalente à environ 80 ménages standard.

Quant aux installations de panneaux photovoltaïques sur les toits des écoles primaires de la Condémine et de la Tour-de-Trême (bâtiment Tourmaline), cellesci couvrent l’équivalent en consommation annuelle d’une trentaine de ménages standard. La gestion de la mobilité est également considérée comme prioritaire avec l’introduction d’une troisième ligne de bus (Gare-Planchy), le renforcement de la cadence du RER entre Bulle et Fribourg, l’augmentation de la fréquence des bus, la transformation du site de la gare TPF (Transports Publics Fribourgeois), l’aménagement d’itinéraires cyclables, la création de voies vertes, etc.